circoncision


circoncision

circoncision [ sirkɔ̃sizjɔ̃ ] n. f.
• 1190; lat. ecclés. circumcisio
Ablation totale ou partielle du prépuce. Circoncision d'un bébé ayant un phimosis. Spécialt Ablation rituelle pratiquée sur les jeunes garçons juifs et musulmans. Circoncision de Jésus-Christ : fête chrétienne, le 1er janvier.

circoncision nom féminin (latin ecclésiastique circumcisio, -onis) Excision totale ou partielle du prépuce. ● circoncision (expressions) nom féminin (latin ecclésiastique circumcisio, -onis) Circoncision de Jésus-Christ, fête catholique célébrée, jusqu'en 1970, le 1er janvier.

circoncision
n. f. Opération qui consiste à exciser, complètement ou partiellement, la peau du prépuce. La circoncision est pratiquée rituellement par les juifs, les musulmans et de nombreuses sociétés africaines.
|| (Afr. subsah.) Ensemble des rites et pratiques constituant l'initiation. Les fêtes de la circoncision.
|| (Afr. subsah.) Excision (sens 2).

⇒CIRCONCISION, subst. fém.
A.— 1. Opération consistant en l'ablation d'une partie du prépuce; spéc., excision rituelle du prépuce chez les jeunes garçons dans la plupart des peuples sémitiques et africains. À Alexandrie, dès le soir de notre arrivée, nous avons vu une procession aux flambeaux : on fêtait la circoncision d'un enfant (FLAUBERT, Correspondance, 1849, p. 121). La circoncision (...) ne fut à l'origine qu'une opération préalable au mariage (RENAN, Hist. du peuple d'Israël, t. 3, 1891, p. 198).
2. P. méton.
a) Jour où l'on pratique la circoncision, jour de fête. Aux jours de fête, comme aux circoncisions et aux mariages, [les enfants portent] des bonnets et des vestes garnis de piastres d'or (FLAUBERT, Correspondance, 1849, p. 135).
En partic. La (fête de la) Circoncision. Fête liturgique célébrant la circoncision de Jésus-Christ (1er janvier) :
1. C'est au moment où l'année qui finit cède la place à l'année qui commence, c'est de Noël à la Circoncision que de temps immémorial les étrennes se distribuent universellement, bon gré mal gré, de par le monde.
MUSSET, Revue des Deux Mondes, 1833, p. 98.
b) PEINT. Tableau représentant la cérémonie de la circoncision de Jésus-Christ (cf. HUYSMANS, L'Oblat, t. 1, 1903, p. 144).
3. Fig., surtout dans un lang. mystique.
a) Action de circoncire, de retrancher :
2. Torrent de la vie, ouvrez-vous un cours jusqu'à la racine du cœur de l'homme. Entraînez tout ce que la circoncision du fer tranchant aura coupé d'hétérogène, et remplissez les campagnes arides de vos eaux aussi limpides que le diamant.
SAINT-MARTIN, L'Homme de désir, 1790, p. 42.
b) La circoncision du cœur. Le retranchement (du cœur) des choses mauvaises (cf. SAINTE-BEUVE, Portraits contemp., t. 1, 1846-69, p. 146) :
3. M. de Tillemont, cet enfant de Port-Royal si irrécusable et si authentique, dans la circoncision générale de cœur et d'esprit dont toute sa vie offre l'exemple, ...
SAINTE-BEUVE, Port-Royal, t. 3, 1848, p. 538.
B.— P. anal., ARBORIC. Incision annulaire pratiquée sur les branches des arbres (d'apr. Lar. 19e-Nouv. Lar. ill. et GUÉRIN 1892) :
4. Il existe de par le monde un brave et honnête cultivateur qui inventa, il y a quelques années, un outil pour empêcher, au moyen d'une incision annulaire, la vigne de couler. Ce digne homme (...) n'a pas vu qu'avant que l'on ait pratiqué cette circoncision de la vigne sur des clos de cinquante, soixante arpents, le raisin a le temps de mûrir...
BALZAC, Œuvres diverses, t. 1, 1850, p. 107.
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1170 circumcisiun « excision du prépuce » (Les quatre livres des Rois, éd. E. R. Curtius, p. 25 [I Sam. 14, 6]); 2. 1258 fig. circoncision de pensee (ALEXANDRE DU PONT, Roman de Mahomet, 165 ds T.-L.), attest. isolée; ca 1660 circoncision de cœur (PASCAL, Pensées, section X, n° 683 ds IGLF). Empr. au lat. chrét. circumcisio « excision du prépuce » (Vulgate, Gen. 17, 25 ds BLAISE); fig. « circoncision spirituelle, vraie foi, foi nouvelle » (Tertullien, ibid.) circumcisio cordis « purification morale » (Rom., 2, 29, ibid.); dér. de circumcidere (circoncire). Fréq. abs. littér. :33.

circoncision [siʀkɔ̃sizjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1190; du lat. ecclés. circumcisio, de circumcidere. → Circoncire.
———
I
1 Ablation rituelle du prépuce pratiquée sur les jeunes garçons juifs et musulmans. || La circoncision de Jésus-Christ, et, absolt, la Circoncision, fête chrétienne le 1er janvier.
1 (…) Dieu donna à Abraham l'alliance de la circoncision; et ainsi, Abraham, ayant engendré Isaac, le circoncit le huitième jour (…)
Bible (Segond), Actes des Apôtres, VII, 8.
2 La circoncision n'était qu'un signe, Gen. XVII, 11.
Pascal, Pensées, IX, 610.
3 Il n'est point extraordinaire que Dieu, qui a sanctifié le baptême si ancien chez les Asiatiques, ait sanctifié aussi la circoncision (…) On a déjà remarqué qu'il est le maître d'attacher ses grâces aux signes qu'il daigne choisir.
Voltaire, Dict. philosophique, Circoncision.
3.1 Je revois une circoncision… Qui n'a pas assisté à cette scène n'a rien vu du nerf profond de l'existence… Le bébé mâle, dans son berceau, bien paré… La famille, les amis, les témoins… L'arrivée du rabbin opératoire, souple, à son affaire… Avec son petit barda pharmacie… L'agitation angoissée des femmes… Au bord de l'évanouissement ou de la curiosité soufflée… Les hommes avec leurs chapeaux sur la tête… La Passe… Le grand passage… « Hébreu » veut dire « passeur »… Sortie d'Égypte… Incision de l'hiéroglyphe à vif…
Ph. Sollers, Femmes, p. 213.
2 Ablation chirurgicale du prépuce. || Un phimosis traité par la circoncision.
tableau Lexique de la chirurgie.
———
II (1660). Fig. (langue mystique). || Circoncision du cœur, des lèvres : retranchement des mauvais désirs, des passions, des mauvaises paroles.
4 (…) saint Paul est venu apprendre aux hommes que (…) la circoncision du corps était inutile, mais qu'il fallait celle du cœur (…)
Pascal, Pensées, X, 670.
———
III Techn. Incision annulaire pratiquée sur les branches des arbres. || Circoncision de la vigne.
CONTR. (Du sens I, 1). Incirconcision.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Circoncision — effectuée en Asie centrale, (probablement au Turkménistan) 1865 1872. La circoncision (latin : circumcisio, « couper autour ») désigne, dans sa forme la plus répandue, l’ablation totale ou partielle du prépuce, laissant ainsi le… …   Wikipédia en Français

  • circoncision — CIRCONCISION. s. f. L action par laquelle on circoncit. La circoncision étoit ordonnée dans l ancienne Loi. La circoncision des Juifs. [b]f♛/b] On appelle La Fête de la Circoncision, Le jour où l on célèbre la Circoncision de Notre Seigneur, qui… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • circoncision — Circoncision. s. f. v. L action par laquelle on circoncit. La circoncision de l ancienne loy. la circoncision des Juifs. la Feste de la Circoncision. On dit fig. & en termes de devotion. La circoncision du coeur. la circoncision des levres, pour… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • circoncision — Circoncision, f. acut. Est l acte de la taille et est general et approprié à la circoncision du prepuce envers les Juifs, tantost se prend pour le Judaisme, c est pour la gent d iceluy, voyez, Prepuce …   Thresor de la langue françoyse

  • CIRCONCISION —     Lorsque Hérodote raconte ce que lui ont dit les barbares chez lesquels il a voyagé, il raconte des sottises; et c est ce que font la plupart de nos voyageurs: aussi n exige t il pas qu on le croie, quand il parle de l aventure de Gigès et de… …   Dictionnaire philosophique de Voltaire

  • CIRCONCISION — s. f. Action de circoncire. La circoncision était ordonnée dans l ancienne loi. La circoncision des Juifs.   La fête de la Circoncision, ou simplement La Circoncision, Le jour où l on célèbre la circoncision de Notre Seigneur. La circoncision est …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • CIRCONCISION — n. f. Action de circoncire. La circoncision était ordonnée dans l’Ancienne Loi. La circoncision des Juifs. La fête de la Circoncision, ou simplement la Circoncision, Le jour où l’on célèbre la circoncision de Notre Seigneur. La Circoncision est… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • circoncision — (sir kon si zion ; en poésie, de cinq syllabes) s. f. 1°   Action d exciser le prépuce. La circoncision est en usage chez les Juifs et chez les musulmans.    Pierre de circoncision, pierre taillée en couteau, dont les Juifs se servent pour… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • circoncision — (n.f.) Excision pratiquée en totalité ou en partie à l endroit du prépuce. Elle est de moins en moins populaire aujourd hui, exception faite des rituels judaïques. *** Terme à la fois médical et du domaine public définissant, mot à mot, la… …   Dictionnaire de Sexologie

  • circoncision — nf. SIRKONSIJON (Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.